Technicien de Réparation des Ascenseurs (TRA)
En partenariat avec OTIS

Objectifs

  • Réparer, rénover, adapter des ascenseurs en intégrant les différentes technologies

Organisation du cursus

Rentrée 29 Janvier 2018

Durée

  • 12 mois en alternance école/entreprise (contrat de professionnalisation)
  • 2/3 du temps de présence en entreprise
  • 16 semaines de formation à l'IRUP
Validation :
Certificat de Qualification Professionnelle (CQPM) "technicien de service maintenance en ascenseurs" (niveau bac)

Contenu de la formation :
  • Formation académique
  • Atelier/technologies de l'ascenseur (3/4 du temps)
    Electrotechnique
    Communication
    Anglais
  • Formation professionnelle :
    Réparer et remplacer les organes défectueux sur tout type d'ascenseur
    Adapter des matériels nouveaux :
    - Remplacer des portes palières
    - Modifier des cabines d'ascenseurs
    - Adapter des moteurs d'entraînement des portes cabines
    - Modifier les circuits électriques
    - Sécuriser les appareils existants
    - Respecter la norme et les décrets
    - Respecter les délais clients
    - Respecter les règles de prévention et de sécurité

Le recrutement est ouvert. Vous pouvez télécharger la documentation et vous inscrire en ligne en suivant le lien ci-dessous : 

Documentation et Inscription en ligne


Conditions d'admission

  • Avoir au minimum un Bac S, STI2D ou Bac pro électricité ou maintenance ou au moins 5 ans d'expérience en électricité
  • Une expérience professionnelle est un plus
  • Avoir le sens des responsabilités, être autonome, avoir de l'initiative


Processus de recrutement

  • dossier
  • tests
  • entretien

 

Contact

Audrey BESSON
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Témoignage

Mathieu, 21 ans, promo 2012

" Après mon bac pro ELEEC, j’ai choisi de m’orienter vers un métier de terrain débouchant sur un emploi concret.
J’apprends l’entretien, la surveillance et la renovation d’un parc d’ascenseurs. Je suis au contact quotidiens des usagers que je sensibilise à la sécurité. "